Le Time Blending

L'importance de la pré-visualtion dans la technique du Time blending 

La construction d’une photographie passe bien évidemment par la maitrise de la lumière, mais également pas une bonne gestion de l’espace et du temps. L’objectif principal du photographe est bien souvent de capturer un moment éphémère qui viendra sublimer l’image sauf que parfois pour ne dire souvent en photographie de paysage ou urbaine les facteurs « sublimateurs » ne sont pas au rendez-vous en même temps au même endroit.

La photographie ci-contre montre le passage d’une photo « correcte » à une photographie avec davantage de caractère réunissant au même endroit (ici le pont de Neuilly au quartier de la défense) des effets nécessitant des temps de poses différents. La technique utilisée s’appelle le « Time blending ».  

Je n’hésite pas quand cela est nécessaire après un travail de pré-visualisation à utiliser la technique du « Time blending » pour créer une sorte de composite basée sur la fusion de plusieurs photographies (ou calques) prises à des instants différents via des outils de post-traitement comme photoshop. Chaque calque apporte alors une force, un atout à l’image finale à l’instar des photographie ci-dessous comme :

    • La photo de base avec une exposition convenable, équilibrée entre les basses et les hautes lumières (1)
    • le passage des métros qui se croisent avec une vitesse de 4-5 secondes en plein jour (2), 
    • un filé de voitures et de nuages dans le ciel avec une pause de 120 secondes en fin de de l’heure dorée (3)
    • une photo volontairement sous-exposée à l’heure bleue pour récupérer une ambiance dramatique dans le ciel 
Cette technique nécessite au préalable une réflexion sur le résultat que l’on souhaite obtenir, c’est à dire une réflexion sur l’intention photographique. Qu’est ce que je souhaite montrer ? Comme l’obtenir (réglage, matériel, cadrage…)? Il ne faut pas hésiter à revenir sur le spot voire à venir la veille si cela est possible pour se l’approprier. 

En plus de la technique du time blending j’ai rajouté ici du bracketing afin d’obtenir des photographies avec des expositions différentes et ainsi valoriser telle ou telle zone. Par exemple j’ai volontairement sous-exposé les deux dernières photographies pour obtenir des filés plus contrastés et un ciel plus dramatique.